Je suis revenu du Maroc il y a quelques jours et ce billet ne pouvait pas être mieux choisi ! Parce que, je dois vous le dire, ce voyage m’a rappelé combien mon pays est beau et je ne pense pas en parler assez sur ce blog.

Nous avons commencé notre voyage à Fès où j’ai montré à Z l’ancienne médina et lui ai fait découvrir les rues labyrinthiques dans lesquelles je marchais quand j’étais enfant. Je lui ai aussi montré le Riad de mes grands-parents et la boutique de mon grand-père dans le souk. Oh et nous avons aussi visité l’Université d’Al Quaraouiyine, l’une des plus anciennes universités du monde ! C’était émotionnellement beau de bien des façons. J’ai vraiment hâte d’y retourner.

Après Fès, nous nous sommes arrêtés chez mes parents à Rabat pour une journée avant de rejoindre Tanger et Chefchaouen dans le nord du Maroc. Je n’avais pas été à Chefchaouen depuis de nombreuses années et j’avais vraiment l’impression de tout découvrir à nouveau. Ce petit « coin de paradis » s’est classé parmi nos 5 premières destinations au monde, vous vous en doutez ? Naturellement, j’ai pris environ un million de photos de notre voyage à Chefchaouen et de notre randonnée à Akchour, que je partagerai avec vous dès que possible !

Maintenant, ces « ghriba bahla » ! « ghriba » est une sorte de biscuits fêlés très populaires que nous mangeons dans tout le Maroc et « bahla » signifie idiot en arabe marocain. Je ne sais toujours pas pourquoi nous appelons ces biscuits  » bêtes  » mais supposons pour l’instant que c’est parce qu’ils sont si faciles à faire, ce serait idiot de ne pas les faire.

Traditionnellement, elles sont aromatisées avec un soupçon de cannelle, mais j’ai décidé d’utiliser ma combinaison de saveurs préférée pour les préparer et le résultat était si savoureux que la recette est devenue un billet de blog ! J’ai toujours aimé la combinaison de l’orange et de la cardamome et maintenant, je l’aime encore plus.

Par ailleurs, mon tout premier souper club s’est déroulé quelques jours avant notre départ pour le Maroc et ça s’est très bien passé, ça m’a fait tellement plaisir (photos ci-dessous). Je dois dire que c’était assez stressant de cuisiner seul pour 50 personnes, mais j’ai adoré chaque minute et chaque sourire et chaque « mmm » en valait la peine ! J’ai tellement aimé ça que je fais mon prochain souper club dans quelques semaines, le 2 mai. Les billets seront en vente ce week-end, alors gardez vos amis à l’écart !

p.s : J’ai oublié de mentionner que mon premier livre de cuisine Casablanca sort dans trois semaines ! Est-ce que c’est réel ? Merci à tous ceux qui ont pré-commandé leur exemplaire jusqu’à présent, vous ne savez pas à quel point vous me rendez heureux !