Bonjour et merci d’avoir lu mon article.

Voilà mon Top dix d’ustensiles de cuisine préférés que je pense que chaque cuisinier devrait posséder !

1. Un testeur de gâteaux – Quand je cuisine, j’ai toujours un testeur de gâteaux sur moi et je l’utilise presque autant que mon couteau. Vous pouvez utiliser un testeur de gâteau pour savoir si un steak ou un morceau de poisson est à point ou bien cuit, vous pouvez aussi l’utiliser pour savoir si quelque chose est chaud à l’intérieur, comme une boule de viande ou un crabe. J’explique exactement comment vous faites cela sur mon site web.

2. Pinces – Cuisiner sans une pince et une serviette à la main est pour moi comme être sur un champ de bataille sans arme. L’utilisation évidente des pinces est géniale, on ne peut pas griller sans pinces ! Avec une paire de pinces solides, vous pouvez glisser les plaques de cuisson plus près de vous afin de ne pas coller vos bras dans le four. L’une de mes choses préférées avec les pinces, c’est que vous pouvez placer doucement un morceau de poulet dans l’huile pour le faire frire sans éclabousser d’huile chaude sur vous.

3. Couteaux – Le couteau de mon chef est de loin le couteau que j’utilise le plus. Je dis toujours de ne pas acheter un jeu complet de couteaux, mais d’investir dans un beau couteau de chef qui vous durera. Vous pouvez utiliser le bord supérieur pour craquer le homard ou le crabe, vous pouvez utiliser le côté plat pour écraser l’ail ou ramasser ce que vous avez haché, et à moins que vous n’ayez à limer le poisson ou à découper la viande, un couteau à pain et un couteau à éplucher suffira. Il n’y a pas besoin de dépenser beaucoup d’argent pour un couteau à pain, en fait mon couteau à pain préféré que j’utilise seulement (dexter-russel) est un couteau 20$. Il a des dents, il est tranchant, il a une bonne prise en main, et il est solide que demander de plus. Un couteau d’épluchage ne vous coûtera pas plus de 10$, quoi que ce soit de plus que de payer pour un nom ou d’être arnaqué.

4. Eplucheur – Mon éplucheur préféré et le seul et unique que j’utilise est un Kuhn Rikon. Ils sont faits de plastique et coûtent 2$, j’en prends habituellement 2 ou 3. Ils sont bon marché, mais ils sont tranchants et font bien le travail. Les peleurs fonctionnent très bien non seulement pour éplucher mais aussi pour raser les choses très fines comme le parmesan, le chocolat, les carottes ou les concombres.

5. Microplan – Un microplan peut râper du fromage à pâte dure, du chocolat, de la muscade, de la cannelle et même du zeste d’agrumes pour toutes sortes d’utilisations. Le microplan crée un beau parmigianno regianno râpé sur une salade césar, des pâtes ou un risotto. Le zeste d’agrumes est également très présentable pour une bonne garniture à un gâteau au fromage ou un gâteau des anges. L’un des autres avantages d’un microplan est qu’il se râpe beaucoup plus fin qu’une râpe normale, il peut aussi être utilisé pour râper l’ail, le gingembre, le wasabi, ou les oignons.

6. Spatule à poisson – Une spatule à poisson est une spatule spécialement conçue pour vous permettre de passer sous la peau du poisson et de laisser l’excès d’huile s’écouler par les fentes de la spatule. Vous pouvez utiliser cette conception à votre avantage de plusieurs façons. Utilisez-le pour pouvoir ramasser un morceau de gâteau au fromage ou de tarte et passer en dessous pour ne pas endommager la partie visible. Vous pouvez aussi l’utiliser pour quelque chose comme un gâteau au chocolat où il peut être du chocolat qui coule et les fentes l’empêcheront de glisser.

7. Spatule en caoutchouc – Bien qu’appelée spatule, je ne l’utilise jamais pour ramasser ou retourner quoi que ce soit. Cependant, je l’utilise pour pratiquement tout le reste de la planète. Plier parfaitement les blancs d’oeufs pour ne pas les dégonfler, mélanger la purée de pommes de terre, travailler avec le chocolat, faire des oeufs, cuire dans une poêle antiadhésive, risotto, gratter le bol pour s’assurer que vous en retirez le moindre bout du contenant. Le mieux, c’est qu’ils nettoient en 2 secondes !

8. Mandoline japonaise – Un outil dangereux mais extrêmement utile. C’est ce que tous les professionnels utilisent pour créer une brunoise parfaite, ou de petits cubes à chaque fois. La lame est très tranchante et peut raser ou trancher finement des objets. Fait de beaux copeaux de parmesan, vous pouvez raser l’ail, les carottes, le gingembre, le concombre, etc. pour une belle présentation.

9. Moulin à aliments – Un moulin à aliments est un outil conçu pour faire des purées comme de la purée de pommes de terre, mais il peut aussi être utilisé pour d’autres choses. Vous manivellez la poignée qui force le produit (pommes de terre, carottes, betteraves, etc…) dans des trous de différentes tailles. C’est ainsi que les restaurants obtiennent une purée de pommes de terre super lisse à chaque fois. J’aime aussi l’utiliser pour faire du poivre noir concassé, du steak ou de la mignonnette pour les huîtres.

10. Moulin à épices – Un petit moulin à épices est quelque chose dont je ne peux pas me passer quand je cuisine. Lorsque vous grillez et broyez des épices, cela fait vraiment ressortir la saveur et c’est très simple à faire. Il suffit de prendre votre mélange d’épices, qu’il s’agisse de cumin, de cannelle ou de graines de sésame, et de les mettre dans une sauteuse sèche à feu moyen-élevé. Remuer continuellement pour éviter de brûler, ce qui créera un goût amer. L’épice sera finie de griller lorsqu’elle sera dorée et/ou que l’odeur sera plus vive. Mettez ensuite le moulin à épices et broyez jusqu’à ce qu’il soit fin. Vous pouvez également utiliser un moulin à épices pour moudre les épices avec du sel et utiliser les sels épicés pour assaisonner les aliments frits lorsqu’ils sortent de la friteuse (sel de sésame, sel de poivre noir, sel de cumin, etc.).